Historique

Audrey Delemer a démarré le flamenco en 2005, après son coup de foudre pour le film Exils. Elle s'est mis à apprendre une danse, à ressentir une musique, à saisir un langage, à approcher une culture. Deux ans plus tard, « [elle a] voulu monter sur scène, ayant l'impression de ne pas embrasser la culture flamenca et de ne pas avoir l'encadrement pour développer ma pratique et mes envies.»

Avec sa comparse de danse, Audrey crée l'association Casa Duende. L'association grandit, son objet s'élargit. Ce qu'ils avaient envie de recevoir en Flamenco, ils décident de l'offrir. Ils partagent des informations, des livres, des techniques, des contacts...D'autres les rejoignent et des cours se mettent en place. L'association grandit encore, mais l'état d'esprit reste le même : apprendre ensemble, poser un cadre propice à l'épanouissement, transmettre la passion.

Casa Duende entretient cet esprit de «compagnonnage», qui donne aux pratiquants la possibilité de voler de leurs propres ailes. Elle compte aujourd'hui une cinquantaine d'adhérents. « Nous tentons de garder un juste équilibre entre l'ouverture aux autres et la ligne artistique qu'on s'est fixée. On essaie de véhiculer une esthétique forte et un flamenco ancré dans les traditions. Tout en évitant les clichés et en s'ouvrant à d'autres influences.» L'association pratique cette ouverture via un forum d'échanges inter-associatif, des partenariats de production de spectacles, un festival annuel... Et Casa Duende continue son travail d'initiation (cours, stages, voir rubrique escuela) et de soutien aux créations (voir rubrique compagnies).